Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Addict Grand Selve Grenade sur Garonne

Paranormal au Grand Selve

29 Novembre 2011, 21:18pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

001040693

Ce samedi, Yves Lignon viendra présenter son dernier ouvrage à la librairie Grand Selve de Grenade sur Garonne.

 

Professeur à Toulouse-Le Mirail en statistique théorique et appliquée, il est aussi connu pour s'intéresser de très près au paranormal.

Il a d'ailleurs dirigé le laboratoire de parapsychologie de Toulouse et animé l'émission "Les clés du mystère" sur Sud-Radio.


"Défenseur" du paranormal, il n'en dénonce pas moins les "charlatans"...

 

A défaut de GhostBusters à la librairie, vous aurez droit l'après-midi à une conférence gratuite !

 

Rien à voir avec ce qui précède... le chroniqueur présente ici ses excuses à tous ceux qui attendent les vidéos de la prestation de Eric Abrial. 9a vient, ça vient... tout doucement...

Lire la suite

Rappel : Eric Abrial en lecture

26 Novembre 2011, 06:53am

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

N'oubliez pas, aujourd'hui à 16h, Eric Abrial lira des lettres de Gaston de Lévy à sa femme Pauline.

 

arton72.jpg

 

Enfin... quand on écrit "lira", naturellement il faut entendre "jouera".

Eric Abrial n'est pas principalement un joueur de bridge, c'est surtout un acteur, et quand on lui demande de lire, il commence par revêtir un costume d'époque et ensuite il vit le personnage !

 

Bref, c'est un moment (un de plus...) à ne pas louper cet après-midi à la librairie Grand Selve de Grenade sur Garonne.

 

Pour vous en convaincre, allez voir sur ce blog, ou allez écouter l'émission d'Emmanuel Laurentin.

 

Bien sûr, toutes ces lettres sont issues d'un ouvrage en vente à la librairie et édité par La Louve Editions.

Lire la suite

Comment écrire l'Histoire dans les romans ?

25 Novembre 2011, 23:10pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Fidèle à sa réputation de chroniqueur fatigant, le rédacteur du blog ne fera pas de synthèse des discussions qui se sont tenues autour de ce thème. Il suffisait d'être présent ce soir à la librairie Grand Selve de Grenade sur Garonne.

WE-histoire-Louve 0073

Normalement, à ce stade - pourtant précoce - de la lecture, la moitié des lecteurs est partie.

Pour les 3 qui persistent, ou qui lisent les mots distraitement sans le faire exprès, on précisera tout de même que de toute façon il est impossible de raconter quoi que ce soit de fiable sur la soirée.

 

C'est même ce que nous ont expliqué les intervenants, Yann Kervran, Brice Torrecillas et Jean-Louis Marteil : il n'y a pas grand chose de plus changeant que l'Histoire, ne serait-ce que par le manque de fiabilité des témoignages.

Ainsi de cette soirée dont on nous a affirmé que si on en demandait un compte-rendu à chacun des participants, on aurait peu de chance d'avoir 2 témoignages identiques.

 

Les mêmes nous ont pourtant expliqué quel soin ils apportaient à la précision, à la réalité historique dans leurs romans !

 

Résumons : l'Histoire ne connaît pas de "Vérité", mais tout bon "roman historique" se doit de coller à la réalité historique.

 

On comprend mieux pourquoi la table ronde était carrée ce soir : pour tenter d'illustrer la quadrature du cercle, autrement dit essayer de résoudre ce paradoxe.

 

Bien sûr, en réalité le paradoxe n'en est pas un.

La "Vérité" n'existe pas, contrairement à des réalités plus ou moins teintées d'utilitarisme politique...

Dès lors, il ne s'agit pas pour l'auteur d'énoncer l'Histoire mais de placer une fiction dans un contexte historiquement probable et sans incohérence.

 

Et là, on est obligé de remarquer que certains font très, très fort...

 

Ainsi, certains auteurs vont jusqu'à tester l'équation permettant de donner le temps nécessaire pour défaire un noeud de casque médiéval en fonction du degré de sudation et de l'épaisseur de la cotte de maille, tout en devenant incollable sur les horaires de marée basse dans tous les ports méditerranéens entre 1156 et 1187 !

Besoin de connaître la position de la lune le 16 juillet 1164 ? Demandez à Yann Kervran...

 

Une fois imprégné du contexte historique, tel qu'on le connaît de nos jours du moins, le roman n'est pas moins "vrai" qu'un traité sur la reconquête de Jérusalem par Al-Malik an-Nâsir Salâh ad-Dîn Yûsuf en 1187 (traité dont un extrait nous a été gracieusement conté par Yann Kervran ce soir...).

La fiction, imprégnée de réalité historique, permet même à l'auteur d'avancer des hypothèses quant à certains faits historiques.

 

Par ailleurs, le roman est aussi une façon d'apporter au plus grand nombre, des connaissances qui seraient réservées aux historiens sans son existence.

C'est aussi le meilleur vecteur de diffusion de l'état actuel des connaissances historiques, contre les idées fausses largement répandues.

WE-histoire-Louve 0080

 

Pour conclure et laisser le lecteur solitaire se reposer (de même que le chroniqueur fatigué) après une lecture d'un texte forcément abscons étant donnés l'heure et le peu de connexions neuronales disponibles chez le rédacteur, il suffit d'ajouter que Yann Kervran et Jean-Louis Marteil seront encore présents demain à la librairie Grand Selve et qu'il est toujours possible de leur poser des questions...

Naturellement, et comme à chaque fois que l'on pose une question, on risque d'avoir une réponse... laquelle peut vous faire rater vos rendez-vous ultérieurs ou vous faire passer pour un goujat à force de regarder votre montre, anxieux à l'idée de louper le déjeuner, le goûter et l'apéritif pré-diner...

Non ils ne sont pas bavards les auteurs de La Louve ! Ils expliquent en détail...


WE-histoire-Louve 0078

Lire la suite

Parenthèses

19 Novembre 2011, 15:31pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Un article fourre-tout pour annoncer à ceux qui ne l'ont pas remarqué (et il y en a ! d'où l'utilisation du présent de l'indicatif et non du conditionnel), l'agenda a été mis à jour.

Alors, on sort son carnet, son smartphone ou le calendrier de La Poste et on inscrit les nouveaux rendez-vous.

 

La page Roger Widenlocher est accessible depuis l'accueil de ce blog (en haut, sous le bandeau printannier qui devrait bientôt être remplacé par un bandeau défilant...).

Cette page a été mise à jour aussi, avec la biographie du sujet et une nouvelle vidéo.

D'ailleurs, on vous la remet ici, parce qu'on est très gentil avec vous. Si !

 


 

 

Et toutes ces mises à jour à partir de quoi ?

Si vous saviez... c'est que pour obtenir les informations, il faut insister lourdement !

Quémander des courriels...

et voilà ce que vous recevez :

courriel 1 : louve

courriel 2 : france cu

courriel 3 : arte

courriel 4 : brice torrecilla

courriel 5 : s

courriel 6 : roi arthur

courriel 7 : gauvin perceval lancelot vendredi vie sauvage

 

Et voilà... avec ça, le chroniqueur est prié de comprendre qu'il y aura le vendredi soir une table ronde (roi Arthur) avec Brice Torrecillas (qui prend un "s" à la fin) et Jean-Louis Marteil qui est passé sur France Culture et dont il existe une interview sur un blog ARTE TV !

 

Comment voulez-vous qu'il ne soit pas fatigué le chroniqueur !?

 

Et encore... on vous passe les "discussions" sur la littérature estonienne (si, si !) ou la vie sauvage comparée des wombats et des pandas roux !

 

Lire la suite

Week-end Histoire

18 Novembre 2011, 21:23pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Non il ne s'agit pas de la 2ème édition des "Médiévales", mais un week-end histoire tout de même.

 

Au programme :

 

Vendredi soir, à partir de 18h30

Table ronde, avec Yann Gauvin Kervran, Brice Perceval Torrecillas et Jean-Louis Lancelot Marteil.

 

Ces preux chevaliers animeront donc la discussion sur le thème "Comment écrire l'histoire dans le roman (sources, liberté du romancier...) ?".

Naturellement tout le monde est autorisé à discuter, débattre, à condition de laisser les épées dans la rue.

 

 

http://www.lalouve-editions.fr/IMG/arton69.jpg

 

Brice Torrecillas est écrivain, professeur, journaliste et petit-fils de réfugiés républicains espagnols.

Il est notamment l'auteur de Collioure la mémoire et la mer, édité par La Louve.

 

 

 

 

http://www.lalouve-editions.fr/IMG/arton73.jpg

Yann Kevran, écrivain, photographe, conseiller historique et... joueur de soule (pour ceux qui se souviennent de la démonstration lors des "Fantastiques-Médiévales".

Il est l'auteur de "La nef des loups", 1er ouvrage d'un cycle.

Cliquez sur l'image pour en savoir plus, ou bien sur ce lien vers Hexagora (attention, 2 liens différents)

 

 

 

Jean-Louis Marteil qui dirige les éditions La Louve, qu'on ne présente plus aux habitués de ce blog et de la librairie.

Mais tout de même, histoire qu'il ne prenne pas son téléphone (en plus d'un coup de sang) parce qu'aucun lien ne "parle de lui", en voici un vers un blog ARTE TV, où vous pourrez entendre une interview de lui. (clic)

 

 

 

Samedi, vers 16h (à vérifier...)

 

http://www.lalouve-editions.fr/IMG/arton72.jpg

 

 

Eric Dagonet Abrial, comédien au théâtre du Grimoire, lira des lettres de Gaston de lévis à sa femme Pauline, écrites pendant la révolution française.

Jean-Louis Lancelot Marteil fera la transition entre les lettres.

 

 

 

A propos de cet ouvrage, vous pouvez bien sûr lire l'article du blog ARTE Le poing et la plume et écouter l'interview de l'éditeur, mais aussi cette émission de France Culture (clic).

On peut aussi lire le très bon blog de Lili Galipette qui lui a consacré plusieurs articles.


Lire la suite

1 2 > >>