Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Addict Grand Selve Grenade sur Garonne

C'est jeudi, c'est Virginie

27 Mars 2015, 08:18am

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Vous vous souvenez de cette émission ?
 

Déjà, là... On vient d'exclure les moins de 40 ans ! Et les plus de 50 vraisemblablement...

Pourtant, pour ceux qui restent, c'est-à-dire... ah... si peu... ? 

Et les autres peuvent cesser de se marrer !

Dites-vous bien que, selon le cas, vos parents ont été élevés avec ça ou vous avez laissé vos enfants devant cette émission... 

On regarde ses parents avec plus d'indulgence hein... ?

La première émission consacrée entièrement aux enfants, avant même Récré A2 ! Si !

 

C'est important ces rencontres hebdomadaires.

 

Aussi, avec le sens du devoir que vous leur connaissez, les libraires organisent tous les jeudis un tel rendez-vous.

Oui, oui ! Toutes les semaines, vous avez rendez-vous avec Madame Virginie (le prénom n'est pas certifié, le chroniqueur n'est pas que fatigué, il a aussi la capacité mnésique d'une huître).

 

Il y a même le générique, toujours le même refrain (mais Madame Virginie ne le chante pas. Pas encore... Si vous lui demandez, peut-être...) : "Il n'y a rien d'intéressant dans cette librairie !"

 

Elle le dit sur tous les tons, entre deux questions, avec un débit qui ne laisse que deux options :

- vous prenez des amphet' au déjeuner le jeudi de façon à tenter de répondre à tout (bon courage...)

- vous prenez le parti d'attendre, sans répondre, avec un sourire...

 

A ce stade, on sent bien que vous ne visualisez pas vraiment...

Pour vous aider, voici la retranscription de 20 secondes de "conversations" de Madame Virginie :

 

- Il n'y a rien dans cette librairie

- C'est-à-dire que...

- Vous me conseillez quoi ? Ah non je ne lis plus de polar.

- Ce livre peut-ê... (inutile de croire que vous pourrez finir une phrase)

- Ah non pas ça. Je ne trouve rien ici ! (mais tout cela dit avec un grand sourire de celle qui n'y crois pas). Ah tiens celui-là ?

- Bof (des mots brefs, des onomatopées, ça passe. Il faut adapter son langage)

- Vous savez qu'à son mariage... (l'auteure people d'un ouvrage)

- Vous étiez à son mariage ? (la libraire contente d'avoir pu interrompre elle aussi Madame Virginie)

- Non ! Une copine de copine qui y était et qui... Mais je ne trouve rien à lire !

- Ce livre pourrait peut..

- Vous voulez une salle de bain ?

- Non merci

- Elle a divorcé depuis, mais à son mariage... Ah non, pas celui-là, je l'ai déjà. C'est une bonne idée l'éclairage du cube par l'intérieur mais ça signifie quoi ? (retour à une autre conversation débutée 5 min plus tôt)

- Ca pourrait vouloir di...

Ca aurait pu être Le roi summer, aussi (encore une autre conversation en cours...). Je vais prendre celui-ci, tiens !

 

Et tout cela en moins de 30 secondes !

 

Bon... A la semaine prochaine, Madame Virginie ! 

(Si ça se trouve, elle s'appelle Claire, ou Daphnée, ou Cassiopée, Nathalie... Je vais augmenter la dose de poisson, promis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Personne n'ayant trouvé...

19 Mars 2015, 18:50pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Personne n'ayant trouvé...

En réalité, personne n'a cherché d'où venaient ces contrepétries.

Elles sont puisées dans les aventures de Arnest Ringard et Augraphie (qui est une taupe, d'où son nom...) et ont été publiées dans Spirou (si, si... le même... le magazine pour enfants... jusqu'à ce qu'une bonne âme fasse prendre conscience à monsieur Dupuis du caractère "déplacé" de ces jeux avec les mots.

Jannin, Franquin et Delporte se sont bien amusés !

Une nouvelle pour la route :

"Les bâtiments savent affoler mais bien des contrats ignorent la conception"

Lire la suite

Nouveauté

11 Mars 2015, 08:45am

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

On y pensait depuis longtemps, et voilà qu'à l'occasion d'un rangement, une BD refait surface.

Aussi, on vous propose cette nouveauté sur le blog : des contrepétries.

Mais pas n'importe lesquelles !

Elles proviennent toutes d'un recueil de BD.

Celui trouve la BD et ses auteurs auront le droit de rejouer.

Les autres aussi.

On ne vous préviendra pas à chaque fois qu'une nouvelle contrepétrie sera mise en ligne (dans la colonne de droite de ce blog), vous voilà prévenus (oui, je sais... c'est fait exprès !)

La première :

"Mais que coûtent ces fouilles sur le terrain de seize ?"

....

Ben oui... c'est une contrepétrie, donc pas nécessairement de bon goût.

Une autre remarque ? Non ? C'est bien !

Lire la suite

John Fitzgerald

5 Mars 2015, 15:21pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Personnellement, je connais un Jean-François.

Remarquez bien que, jusqu'alors, je n'avais pas considéré cela comme un problème.

Bien sûr, depuis quelques temps il a pris l'habitude de ficher ses aiguilles sur mes jambes, mes poignets... mais bon... entre amis, ça se fait non ?

Sauf que... La connaissance d'un Jean-François peut s'avérer dangereuse !

Si !

Surtout quand on connaît sans savoir de qui il s'agit...

Comme aurait pu dire l'autre : "Quand les troubles cognitifs mnésiques coïncident avec l'onomastique anthroponymique, faut plus comprendre, faut prier !"

Et ça tombe bien, parce qu'on entend déjà les râleurs habituels faire remarquer que le chroniqueur a perdu la tête ("déjà que..." ajoutent certains persifleurs), que cette fois, vraiment, "il nous agace sérieusement la fibre podo-glutéale" (entendez par là que l'envie leur vient de poser vivement leur pied sur le postérieur du chroniqueur), ou encore "bon, c'est pas tout, mais j'ai encore des cartons à livrer moi !"

Et bien, c'est un tort !

Si !

Avoir les pensées obnubilées par un JeF, peut vous mener directement aux urgences neurotraumatiques par exemple.

Ainsi, vous cheminez tranquillement et pédestrement dans les rues de Grenade (ce qui est déjà une erreur !), tout à vos considérations sur les JeF connus mais dont le souvenir précis se refuse à votre conscience, quand subitement un vélo manque de vous estropier en vous faisant tomber sur le trottoir, votre tête passant à 2 cm d'une bite placée là en vue d'interdire le stationnement aux véhicules motorisés à 4 roues.

Et la malheureuse vélocycliste à la fois confuse d'avoir provoqué cette quasi catastrophe, et se relevant elle-même difficilement de sa chute, heureuse d'avoir échappé à la matière fécale laissée là par un chien, sûrement un boxer d'ailleurs, risque de se montrer particulièrement inquiète quand, en vous relevant, vous lui demanderez : "Vous aussi vous pensiez à JeF ? Attention ! Vous allez marcher dans une crotte de Jean-François !"

Il faut le savoir : les boxeurs s'appelent Jean-François.

A moins que ce soit les Jef qui boxent...

Quoi qu'il en soit, si vous fréquentez des Jean-François, méfiez-vous !

Si ça trouve... il s'appelle John Fitzgerald !

John Fitzgerald
John Fitzgerald
John Fitzgerald
John Fitzgerald

Lire la suite