Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Addict Grand Selve Grenade sur Garonne

Samedi jeunesse, parfum cuisine et violette

29 Mai 2015, 09:15am

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

On ne ronchonne pas... l'article arrive bien tard, mais il arrive !

 

Donc, ce samedi, à la librairie Grand Selve de Grenade-sur-Garonne, ce sera Jeunesse !

Avec Virginie Loubier (clic) qui écrit notamment des recettes de cuisine pour enfants !

En voilà une bonne idée (on commence ainsi et parfois... 15 ans plus tard, ils vous font du canard sauté aux pousses de bambou. Si, si !)

 

Et aussi avec Marie-Constance Mallard (clic), l'auteure de Violette Mirgue (clic) !

La souris toulousaine qui a pour mission récente de réveiller un ours dans les Pyrénées.

Samedi jeunesse, parfum cuisine et violette

Lire la suite

Il est où ?

29 Mai 2015, 08:30am

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Non, (y a-t-il un lecteur attentif de ce blog qui a compté le nombre d'articles débutant par ce genre de négation ? non, évidemment...) il ne s'agit pas d'un commentaire laissé par un lecteur inquiet de ne plus lire d'article.

 

Pourtant, cela pourrait...

Depuis deux mois, rien ! Pas un article !

Et personne pour s'inquiéter de la santé du chroniqueur fatigué.

Lecteurs ingrats que vous êtes.

 

De quoi s'agit-il alors ?

Pourquoi titrer un article avec cette apostrophe ?

Simplement, parce qu'il s'agit de relater l'arrivée tonitruante de Dame Virginie, hier (souvenez-vous : "le jeudi, c'est Virginie") à la librairie Le Grand Selve de Grenade-sur-Garonne.

Naturellement, à peine arrivée et l'apostrophe lancée, le générique de Star Wars retentit du sac de la dame, immédiatement suivi de "ah non ! pas lui !" et zou... le portable retrouve le fond du sac... pour en ressortir 46 secondes plus tard, et y retourner immédiatement avec un "Non, là c'est pas possible, je l'aime bien mais pas aujourd'hui !"

En 10 min de présence commune du chroniqueur pressé et de Dame Virginie, le générique de "La Force" aura retenti 5 fois !

 

Car c'était bien la présence du chroniqueur fatigué qui était ainsi requise par la Dame, qui - à défaut de répondre au téléphone - avait des velléités de s'exprimer sur la coupe des cheveux, la chute des poils et autres considérations sur les phanères en période pré-estivale.

 

Sauf que le chroniqueur fatigué, très occupé par ailleurs (ce qui explique son état de fatigue chronique), n'était pas présent !

Ire (simulée ?) de la Dame, qui, du coup, s'en est pris aux lecteurs tranquilles du jeudi... A tel point qu'un sort a failli lui être lancé par une normando-guadeloupéenne ! (quelque chose du genre pluie vaudoue incessante au-dessus de la tête, histoire de reconsidérer ses histoires de cheveux...)

 

Dame Virginie a promis de faire amende honorable en récitant une prière quotidienne, pendant neuf jours, à la santé du chroniqueur, en allumant une bougie à l'effigie de Saint Gaston, saint patron des glandeurs...

 

Toujours est-il que vous ne saurez rien des considérations capillaires de Dame Virginie...

 

 

Il est où ?

Lire la suite