Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Addict Grand Selve Grenade sur Garonne

Normalement, en ce moment...

7 Novembre 2009, 01:07am

Publié par Selve Addict

Normalement...
Normalement rien !
Rien n'est plus normal à Grenade.





Vous vous promenez dans les rues et dans un jardin vous observez des tentes ! Avec des gens entourés de tonneaux !








Vous décidez de ne pas approfondir la question, afin de ne pas être en retard au cinéma.

Et là : surprise !
Vous êtes accueilli par un chevalier !

Celui-ci veille sur d'abondantes victuailles.

Vous vous demandez pourquoi cette nourriture, pourquoi un chevalier mais bon... après tout, s'il y a une collation après le film...

Sans être réellement apeuré... une certaine inquiétude vous prend tout de même, là... au creux de l'estomac.

Vous préférez penser qu'il s'agit d'une petite faim favorisée par la vue des gâteaux.









En faisant la queue pour payer votre place... vous vous retrouvez en face d'inquiétants personnages...

Et là... là...

Soit vous tombez dans les pommes tout de suite,

soit vous courez aussi vite que vous le pouvez... direction le seul endroit avec de la lumière et du monde qui discute.


Sauf que cet endroit... c'est ici :

Vous croyez être sauvé.

Et bien non !




En réalité, c'est ce lieu qui est à l'origine de toutes ces perturbations !



Si l'apparence des individus est moins inquiétante (encore que... )

ils n'en sont pas moins dangereux !

Pensez plutôt : des individus susceptibles d'improviser (parfois susceptibles tout court d'ailleurs... surtout chez les éditeurs...) une étude comparative de l'élevage de poules ou de cochons sur l'élévation de la température planétaire en fonction du taux d'utilisation du méthane, pour faire rougir les jeunes filles, surtout les graphistes...
Mais cela n'est QUE incompréhensible...

Vous pouvez aussi assister à des questions du genre "Où peut-on lire des livres je vous prie ?"
La question étant posée dans une librairie... on pourrait penser à une provocation et s'attendre à une réaction un peu "vive" des tenanciers du lieu.
Mais non... A la place, on a droit à une thèse sur la non-compensation du ralentissement circulatoire cérébral par l'hyperoxygénation liée à la taille.

Là encore... incompréhension.

Mais il y a pire !

Vous pouvez y rencontrer des gens qui grognent et qui mordent !
Des gens qui hurlent façon sirène de pompier à la nasopalpation.
Des gens qui piquent des frites dans votre assiette !

Alors...

Bon courage !


Commenter cet article