Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Addict Grand Selve Grenade sur Garonne

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie de la...

17 Janvier 2012, 15:55pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

mob208 1156110187

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie de la mouche syrphe, sans oser le demander.

Et d'abord, pourquoi n'avez-vous pas osé ?

Elle est très jolie cette mouche !

On vous l'a montrée ?

 

Et elle a de beaux yeux !

syrphe-t-t-1-1f833.jpg

 

 

 

 

 

 

 

(En cliquant sur l'image, vous serez téléportés vers un site avec de belles images...)

 

 

 

 

 

 

On sait que les excréments de wombat servent aussi à fabriquer du papier, mais... qu'en est-il de la mouche syrphe ?

A priori, rien de tel.

En revanche, on sait que la larve de ce diptère (car c'est une mouche, qu'elle a donc 2 ailes d'où le di-ptère du grec ancien τὸ πτερόν , l'aile) un asticot (ben oui... c'est une mouche) possède une queue de rat et loge dans des arbres creux remplis d'eau.

 

Une petite vidéo ? Suffit de demander !

 


 

 

Maintenant, une interrogation : depuis le début, le chroniqueur évoque "la" syrphe. Mais... est on certain du genre du mot ? Ne devrions-nous point plutôt parler (j'adore ces tournures bien lourdes "point plutôt parler") du syrphe ?

Le premier à apporter la bonne réponse, argumentée naturellement, aura le droit de revenir sur ce blog.

 


Commenter cet article

Elsa 16/08/2012 11:03


Comment ça ? Déjà 7 mois que l’animal de l’année nous a été présenté, et personne pour commenter ?! Quand
même…


Donc je me lance ????!!!


 


Pourquoi les syrphes ? Un petit résumé sur leur biologie afin de mieux les apprécier !


 Alors que les adultes se nourrissent de nectar (véritable
carburant pour le vol) et de pollen, les spécialisations alimentaires des larves
de syrphes sont variées :


Certaines sont phytophages, elles se nourrissent de tissus végétaux.


D’autres microphages ou saprophages : elles se régalent de matière organique
humide ou en décomposition, dont la fameuse larve "queue-de-rat" d’EristalisTenax, présentée par notre chroniqueur !  (L'adulte n'est autre que cette “fausse abeille” que vous voyez dans tous les habitats ou presque vous dominer, avec curiosité et condescendance, d'un sur-place
parfait et bruyant !!!!)


 ENFIN, de nombreuses autres sont prédatrices : elles consomment de petits insectes comme les pucerons, aleurodes… Dont ma chouchoute Episyrphus balteatus, qui a été trouvée sur plusieurs dizaines d'espèces de pucerons différentes, mais aussi
sur cochenilles, psylles et cicadelles.


C’est donc un auxiliaire de tout premier plan, mais assez méconnu,
dans la lutte contre les pucerons des plantes cultivées.


Donc si vous la trouvez au cœur de vos salades, fèves ou tomates…. Ne soyez pas effrayés, et allez donc l’installer dans
votre potager (….ou rosier !)


 


Bon, j’essaie de vous mettre une photo…. Mais ce n’est pas gagné…