Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Addict Grand Selve Grenade sur Garonne

Articles avec #le vilain du jour et autres perles

Il y a des jours...

20 Février 2012, 19:09pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Encore un article pour amuser Perrette. Merci à elle de laisser des commentaires grâcieux, contrairement à certains ronchonneurs...

 

Donc, une journée riche en vilaineries (il va falloir vous y faire, j'adore ce mot !)

 

-Je vous ai acheté les fleurs du mal de Baudelaire mais c'est pas le bon!
-????? Ce n'est pas la bonne collection?
-Je ne sais pas. Dedans il n'y a pas le parti pris des choses de Ponge.
-Oui c'est normal, ce n'est pas de Baudelaire mais de Ponge
-Mon fils doit lire le parti pris des choses de Ponge dans les fleurs du mal de Baudelaire
-Non le parti pris des choses est une oeuvre de Francis Ponge un autre poète
-Oui mais alors pourquoi Baudelaire ?
-Baudelaire lui a écrit les fleurs du mal votre fils a deux ouvrages différents à lire
-Vous pensez que le parti pris des choses n'est pas dans les fleurs du mal?
-Certainement
-Il faut que j'achète un autre livre????
Oui le parti pris des choses (au secours !)

 

Pas facile le métier de libraire... remarquez bien que Le parti pris des choses est un recueil de poèmes en prose et que Baudelaire a aussi écrit Petits poèmes en prose. Non ? Pas satisfaisant comme explication à la confusion ? Bon... on aura essayé.

 

Et dans la même journée :

Bonjour, je dois lire la prose du transibérien de Blaise Pascal
- Non de Cendrars
- Non non mon prof a dit de Pascal
- En fait c'est un poème de Blaise Cendrars, à l'intérieur du recueil du monde entier
- Non c'est un livre de Blaise PASCAL
- Blaise Pascal du XVII ème siècle ! et le Transibérien lui fut terminé en 1916 juste avant la révolution russe (oui, là... évidemment... tout le monde ne sait pas que pour coller la libraire sur tout ce qui touche à l'histoire russe, il vaut mieux avoir lu toute la littérature russe d'une part (bon courage !) et par ailleurs connaître l'ensemble des thèses allant de la découpe du cerveau de Lénine en tranches à la fameuse thèse sur les méthodes d'obtention de l'acier russe servant à la fabrication des roues du transsibérien)
-????????
-Oui j'ai un peu lu sur la période (la révolution russe) et puis au XVII ème je pense que le train n'existait pas.
-Je téléphone à un camarade...... il dit Blaise CENDRE
-?????? On va dire que c'est Blaise CENDRARS

 

 

A ce stade de la journée, on espère surtout qu'elle touche à sa fin et selon son humeur on peste contre les prof de français et d'histoire ou on les plaint...

Et le lendemain matin, reposé, on se dit qu'après tout, si le gamin est un peu curieux il aura eu l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'histoire industrielle, l'invention de la machine à vapeur, voire même sur la 1ère et la 2nde guerre mondiale grâce à la lecture de Blaise Cendrars.

 

Et pourquoi pas poursuivre en écoutant la soirée spéciale consacrée à cet auteur sur France Culture (on clique ici).

Dans le cadre de l'année France-Russie, toujours sur France Culture, on peut écouter une vingtaine d'écrivains dans le transsibérien (clic).

Enfin, une vidéo : La Prose du Transsibérien et de la petite Jeanne de France de Blaise Cendrars, par Denis Lavant.
Enregistré au Théâtre de l'Odéon à Paris, le 3 novembre 2010.

 


 

 

Lire la suite

Ne vous inquiétez pas

26 Janvier 2012, 21:33pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Soyez cool !

Bien sûr, cet article est encore classé dans la catégorie "vilaineries et autres perles", mais il n'y aura pas que cela sur ce blog.

Cependant, il s'agit d'une nouvelle rubrique, aussi... on la teste. Les clients aussi...

 

Autre sujet d'inquiétude : il semble que certains habitués n'osent plus parler, de peur de figurer dans cette rubrique... Soyez rassurés, nos chers libraires sont d'une parfaite discrétion... Non ?

 

Ces propos liminaires évacués, venons-en à la perle du jour (en réalité... d'un jour passé. Bof...).

 

"Avez-vous le cidre, pour le collège ?"

- Heu... Divin, ce n'est pas ici monsieur.

- .... ???

- Nous ne vendons pas de cidre ici, c'est une librairie

- Mais c'est le livre que je veux : "le cidre"

 

Et là... heureusement, la librairie retrouve sa vivacité d'esprit habituelle et prend en rayon "Le Cid".

 

Percé jusques au fond du coeur
D'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle,
Misérable vendeur de pages si belles,
Et malheureux objet d'une injuste lourdeur,
Je demeure immobile, et mon âme abattue
Cède au coup qui me tue.
Si près de voir la journée terminée,
Ô Dieu, l'étrange peine !
En cet affront Corneille est l'offensé,
Et l'offenseur bien peu amène !

 

 

Et voilà Corneille doublement offensé...

Lire la suite

Le Vilain du jour

19 Janvier 2012, 21:21pm

Publié par Selve Addict Grenade sur Garonne

Aujourd'hui, on inaugure une nouvelle rubrique : le vilain du jour.

On se demande même comment l'idée ne s'est pas imposée plus tôt !

Parce que des fâcheux, on en a vu !

Souvenez-vous, par exemple : clic ici

 

Donc, on vous l'annonce, cette rubrique risque d'être bien remplie !

D'ailleurs, aujourd'hui deux vilains !

 

Imaginez, 12h40 (c'est-à-dire 10 minutes après l'heure de fermeture... mais bon, on ne va pas chasser le chaland), un client pénètre dans la librairie, semblant pressé, ce qu'il confirme d'une façon aussi bien péremptoire qu'inconvenante :

"Bonjour, je suis prof de math, j'ai un cours dans une demi-heure, est-ce que je peux consulter un livre et en faire une photocopie pour mon cours ?"

 

La nouvelle grossièreté : on dit "bonjour", éventuellement "s'il vous plaît" et parfois "merci" et on méprise tout le reste : on ne s'enquière pas des horaires, de la gêne éventuellement causée, on néglige la propriété intellectuelle. quant aux élèves... ils auront droit à un cours non préparé...

 

Autre vilain : "Bonjour, on m'a offert un livre en double, est-ce que je peux changer ?" ou "est-ce que vous le reprenez ?"... il existe en effet plusieurs variantes de ce cas de vilainerie (oui, je sais, mais j'aime ce mot... vilainerie...)

- Bien sûr. Mais... il ne vient pas de chez nous ce livre.

- Ah ? Vous croyez ?

- Mais bien sûr, regardez l'étiquette il vient de Leclerc (ou la Fnac, ou une autre librairie... on vous dit que c'est un cas de vilainerie répandu).

 

Pas de problème voyons... Venez revendre vos cadeaux à la librairie... Encore plus pratique qu'eBay, et sans les frais !

 

Lorsque la goujaterie rejoint l'absence de scrupule, quand l'inconvenance s'unit à l'âpreté au gain, les sommets de la grossièreté sont atteints.

 

Lire la suite